Les Pin’s ont 10 mois !

Posted by alex 0 Comments
>

Bonjour les jeunes parents de jumeaux (les autres, on ne vous parle pas !).

Je reviens enfin vers vous pour un petit point route à 10 mois.

Vous voulez les bonnes ou les mauvaises nouvelles ?

Allez, les mauvaises nouvelles en premier.

Non, les enfants ne sont pas propres à 10 mois. Autrement dit, vous êtes toujours noyés sous une montagne de couches toutes plus odorantes les unes que les autres, sachant que, bien entendu, l’enfant ne fait jamais ses selles sur son lieu de garde.

[Ne leur jetez pas la pierre. Je ne suis pas sûre que votre lieu préféré soit les toilettes de votre bureau...].

Non, les enfants ne mangent pas tous seuls à 10 mois. Et comme vous êtes déjà bien avancés dans la diversification, ça dure 2 à 3 fois plus longtemps que de leur faire avaler goulûment le biberon du soir. Les gestes étant encore un tout petit peu désordonnés (les leurs et les vôtres), ils refont la déco de votre salon.

Comme tous les enfants me direz-vous. Oui. Mais là, c’est x2. Et n’imaginez même pas pouvoir filer un yaourt à l’un dans le dos de l’autre, ils vous calculent immédiatement et là, c’est carton jaune ! Hurlements ! Horreur ! Insurrection !

Côté bonnes nouvelles ?

Posez-les par terre, ils se déplacent. Heu… est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

Non, la vraie bonne nouvelle, c’est que vous êtes enfin face à deux petits individus qui se sourient, explosent de rire sans que vous compreniez très bien pourquoi, se font des câlins… se mettent des coups, se tirent les cheveux, s’observent.

Vous assistez enfin à la magie dont tout le monde vous a parlé dans les moments durs histoire de vous consoler et qui vous a jusqu’alors totalement échappée tant la logistique prenait le dessus sur le reste.

L’aînée, qui s’est juste pris l’arrivée de deux petits bébés d’un coup dans son univers bien réglé, a enfin décidé de faire la paix et de les accepter. Il était temps car vous ne saviez plus ce qui, de l’arrivée des jumeaux ou de la réaction de l’aînée, était le plus compliqué à gérer…

Une autre bonne nouvelle (mais je ne peux pas en faire une règle), c’est qu’on les dépose tous les matins à la crèche sans qu’une seule larme ne soit versée. L’équipe y est sûrement pour quelque chose car elle est formidable mais vous misez aussi sur le fait qu’étant deux, le manque des parents se fait moins sentir.

Bon, concernant ce dernier point, on en reparle dans quelques mois.

Pour les jeunes parents de jumeaux qui liront ce post et pour les jeunes femmes encore enceintes qui craignent le pire, je veux leur dire que, certes certains moments et caps sont difficiles, et même très difficiles…

… mais que la récompense, ce spectacle extraordinaire de deux enfants aussi jeunes en train de communiquer de la sorte, effacera pour quelques heures votre fatigue, et peut-être même vos larmes.

Courage !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>