Baboute, la petite etoile – Chapitre III

Posted by alex 0 Comments
>

L’enfant tendit sa main à Baboute qui, sans hésiter une seule minute, se précipita en son creux. Ainsi, l’enfant put discrètement glisser Baboute au fond d’une poche.

Arrivé chez lui, le petit être humain courut dans sa chambre, secouant Baboute dans tous les sens, et posa la petite étoile sur son lit.

- Bonjour petite étoile, dit l’enfant. Je m’appelle Joséphine, et toi ?

- Bonjour Joséphine ! Les autres étoiles m’appellent Baboute.

- Pourquoi t’es pas dans le ciel avec elles ? Tu es tombée ?, demanda Joséphine.

- C’est compliqué, répondit Baboute, en baissant les yeux. Oui, je suis tombée. En quelque sorte…

- Tu t’es fait mal en tombant ? s’enquit la petite fille.

- Un peu mais ça va mieux maintenant.

- Tu vas rester longtemps ? demanda Joséphine.

Baboute réfléchit quelques instants, observant les grands yeux bleus de Joséphine puis répondit :

- Je crois que ça va un peu dépendre de toi.

Prenant son courage à deux mains, Baboute demanda :

- Tu les ranges où tes rêves ?

- Comment ça je les range où ? Ça ne se range pas un rêve ! C’est pas un jouet !

- Ah bon ?, dit Baboute, un peu honteuse.

- Et puis de toutes façons, s’il y avait une cachette où mettre ses rêves, elle serait secrète, continua Joséphine.

- Ah bon, c’est un secret ? demanda Baboute, abattue par la terrible nouvelle.

Au même instant, n’y tenant plus, Joséphine se pencha vers la petite étoile et lui murmura au creux de l’oreille :

- Je vais te dire mon secret. Tous les jours, je rêve d’avoir un petit frère ou une petite sœur avec qui jouer. Mais chut ! Il faut le dire à personne ! Tu promets ?

- C’est promis, répondit Baboute avec un grand sourire.

Le soir, Baboute se blottit tout contre l’oreiller de Joséphine et commença à réfléchir. Comment devait-elle s’y prendre pour réaliser un tel rêve ?

Dans la soirée, la petite étoile s’était glissée dans le salon pour observer les parents de Joséphine et il semblait évident qu’il régnait dans cette maison beaucoup d’amour. Que faire de plus ?

Au milieu de la nuit, ne parvenant pas à dormir, Baboute se mit à déambuler dans l’appartement parisien.

La petite étoile se rendit soudain compte qu’elle laissait dans son sillage comme des petites paillettes scintillantes…

- De la poussière d’étoile !, comprit immédiatement Baboute.

Son amie La Grande Ourse lui en parlait souvent. Depuis la nuit des temps, une légende parcourait l’espace, selon laquelle la poussière d’étoiles serait pourvue de vertus magiques.

C’était la première fois que Baboute en voyait.

Pendant des nuits et des nuits, Baboute parcourut l’appartement en long, en large et en travers, semant espoir et poussière d’étoile.

Le jour, elle accompagnait Joséphine dans tous ses déplacements. Le week-end, elles découvraient Montmartre et son Sacré Cœur ou encore Saint-Germain-des Près et la Cathédrale Notre-Dame.

Baboute aimait par-dessus tout marcher sur les quais de Seine. Au Jardin des Plantes, Baboute et Joséphine virent des crocodiles, des singes et des gorilles !

Et puis un matin, les parents de Joséphine lui annoncèrent la grande nouvelle : elle allait avoir un petit frère. Joséphine, aux anges, courut immédiatement partager sa joie avec Baboute.

Sa mission accomplie, celle-ci savait pertinemment qu’il lui faudrait bientôt quitter sa nouvelle amie, tout comme Joséphine se doutait bien que la petite étoile n’était pas pour rien dans la réalisation de son rêve le plus cher.

Au coucher du soleil, Baboute se sentit comme propulsée dans les airs. Joséphine se précipita à la fenêtre de sa chambre et eût tout juste le temps de voir passer une petite étoile filante qui frôla la lune.

Fendant le ciel, Baboute se dit que c’était son rêve à elle qui devenait enfin réalité.

 

Pour Baboute, l’aventure ne fait que commencer. La petite étoile sait qu’elle devra réaliser de nombreux rêves d’enfants avant de devenir définitivement une étoile filante. Dans quel pays et à la rencontre de quel enfant l’amènera le prochain arc-en-ciel ? Bali, New York, Londres, Rome ?

Vous le saurez en lisant 613 grammes !

©613grammes

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>