Baboute, la petite etoile – Chapitre II

Posted by alex 0 Comments
>

Une semaine plus tard, lorsqu’un magnifique arc-en-ciel se dessina à l’horizon, Baboute prit son courage à deux mains et se laissa glisser de tout son long.

‘Aïe ! Mais qu’est-ce que c’est ? Ça pique !’ s’écria Baboute.

Son petit postérieur venait tout juste d’atterrir sur le haut de la Tour Eiffel.

A peine la petite étoile eût-elle le temps de se retourner qu’elle dégringola de nouveau.

Cette fois-ci, elle glissa le long de la ‘Dame de Fer’ pour finalement faire un vol plané de plusieurs mètres et se retrouver dans une drôle de corbeille, vissée à un… Vélib’.

- Quelle chute ! se dit Baboute, reprenant tout doucement ses esprits.

Elle ouvrit alors les yeux sur l’extérieur et vit défiler des dizaines et des dizaines d’êtres humains.

Elle découvrit Paris, aima immédiatement l’architecture et la lumière. En revanche, elle n’aima pas l’odeur ni le bruit.

Elle repensa au silence absolu qui régnait dans l’espace, que seul venait troubler, de temps à autre, le chant d’une étoile.

Mais Baboute fit face au vent, bien déterminée à accomplir la mission qu’elle s’était fixée : réaliser le vœu d’un enfant et devenir ainsi une étoile filante !

Baboute se hissa à bout de bras dans l’immense sac rouge occupant la quasi-totalité du panier. Au même instant, celui-ci se mit à vibrer et une drôle de musique s’en échappa.

Baboute crût immédiatement à un piège ! La main de l’être humain aux commandes du vélo s’approcha dangereusement du visage de Baboute, blottie au fond du sac.

La main saisit l’objet tonitruant, le regarda quelques instants puis le remit au fond du sac.

- Ouf, pensa Baboute, dont le petit cœur battait encore à toute vitesse.

Elle décida d’observer de plus près l’être humain en question.

- Est-ce un enfant ? se demanda Baboute.

C’est alors que le vélo stoppa brutalement sa course pour se ranger au milieu d’autres.

L’être humain mit le sac sur son épaule, offrant à Baboute un magnifique panorama sur l’extérieur.

L’air était doux. La petite étoile apprécia la balade.

Soudain, l’être humain accéléra le pas, pour finalement se mettre à courir et prendre dans ses bras un tout petit être humain dont le visage se retrouva à quelques centimètres de celui de Baboute.

La petite chose fixa longuement la petite étoile qui, les yeux écarquillés, en fit autant. Sur le visage du petit être, se dessina un sourire, puis il se mit à rire.

En entendant ce rire, complice et malicieux, Baboute sût qu’elle était face à un enfant.

 

Retrouvez ‘Baboute, la petite étoile’ mercredi prochain.

©613grammes

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>