C’est la guerre !

Posted by alex 0 Comments
>

Je ne sais pas pourquoi mais je me doutais que ce ne serait pas tendre !

J’avais pas dû tout bien refouler rapport à mon enfance.

Du coup, au fur et à mesure que ‘petite chose’ grandissait, il y avait de temps en temps comme des petites ‘résurgences’.

Et ben, ça n’a pas loupé.

Mais à ce point là ?

Ça, je ne m’y attendais pas quand même.

Ok, ok, j’abrège et j’en viens aux faits.

Vous voyez ces petites aires de jeux disséminées dans les parcs et jardins de la capitale et autres villes de France ?

Et ben c’est la guerre là-dedans !

Mais pas la guerre du type ‘je te pique ton jouet et tu pleurniches pendant 5 secondes’.

Non.

C’est plutôt la guerre du genre ‘j’attends que tu sois en haut du Toboggan toi qui ne tiens pas encore très bien sur tes cannes et hop, ni vu ni connu, je te pousse, je te croche-pattes, je t’écrase contre la paroi pour passer devant toi’.

C’est d’une violence ! Ah si croyez-moi ! Il n’y a aucune pitié !

Voir il y a deux Toboggans et comme je vais beaucoup plus vite que le petit, moi le grand, je vais systématiquement aller sur le Toboggan vers lequel se dirige le plus petit et l’empêcher de monter.

Alors moi ces gamins là, je te les fusille du regard mais… vous savez quoi ? Ils soutiennent votre regard ces enfants là .

Ah si ! Et là, limite vous avez un peu peur. Oui, j’avoue.

Surtout qu’à un moment donné, vous vous retrouvez complètement encerclée par les parents des dits enfants (qui se manifestent juste pour la forme) et très rapidement, vous n’avez même plus accès à votre enfant.

Et là, vous craignez le pire ! Et là, vous pourriez hurler : ‘poussez-vous, TOUS ! ‘.

Oui, vous êtes au bord de l’hystérie.

Pendant ce temps, sans que vous fassiez trop attention, il y a deux ou trois mini-monstres qui ont mis la main sur le tricycle de votre enfant.

Jusque là, rien de grave. Mais vous vous demandez quand même où est le parent responsable censé dire à ces enfants que ce tricycle n’est pas le leur.

Ce parent responsable va finalement se pointer au moment où le tricycle va faire une embardée et que l’enfant va se retrouver le nez dans le caniveau, hurlant de douleur.

Vous, vous vous sentez limite responsable. Bah oui, après tout, ce tricycle vous appartient.

Vient la partie intéressante. Que fait le parent responsable après avoir ramassé son enfant par terre ?

Il le remet illico sur ce tricycle qui ne lui appartient pas !

Et cette petite scène peut durer des heures !

Et vous, à chaque fois, vous craignez que l’enfant en question ne se casse le bras.

Et puis, au bout d’un moment, vous devenez comme eux. Vous commencez à ne plus vous en faire.

Je sais. C’est moche.

‘Petite mulette blonde’ (une amie de ‘petite chose’) était là aussi.

Nico, si tu me lis, faut pas m’en vouloir. Ce surnom pour ta fille s’est imposé à moi comme une évidence.

Elle sait se défendre ‘petite mulette blonde’ et ose le ‘non’ ferme et définitif à l’encontre de ces jeunes individus.

Moi, j’ai imaginé aller inscrire ma fille, dès le lundi matin, à un cours de ‘Self Defense’.

Et puis, j’ai tourné la tête et là, qu’est-ce que j’ai vu ?

J’ai vu ma fille, la chair de ma chair, le fruit de mon éducation, pousser ni vu ni connu du bout de son petit pied un gamin juste devant elle en haut du Toboggan.

Arf !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>