Chapitre IV : revelation

Posted by alex 5 Comments
emo_im10

Chapitre IV : Révélation

Lit de voyage light BabyBjörn

Quel est notre pire cauchemar lorsqu’on devient jeunes parents ?

Rouler en monospace.

Révélation : le lit de voyage light by BabyBjörn, c’est la mort annoncée du monospace.

Grand bien nous fasse !

613 grammes n’a rien contre les monospaces mais si on peut éviter de changer de véhicule à chaque naissance, ce n’est peut-être pas plus mal.

Qu’en est-il donc de ce ‘road-trip’ nous amenant à expérimenter le lit de voyage light BabyBjörn ?

Il est effectivement peu encombrant, qu’on le glisse dans le coffre de la voiture ou qu’on le mette sur la banquette arrière, voire derrière le siège avant passager (le dit passager ne doit pas être trop grand, je vous l’accorde…).

Il pèse la moitié, voire le tiers du poids d’un lit parapluie traditionnel (5 kg, sac de rangement compris).

Le maniement est simple : il s’ouvre instantanément. Il ne reste plus qu’à glisser le matelas au fond du lit.

Pour le replier, il suffit de retourner le lit et de tirer sur chaque pied afin que ceux-ci se plient.

Le petit plus : une fois replié et glissé dans son sac, vous le transportez à la main comme une valise.

Le design fréquemment adopté par BabyBjörn concernant ses produits (toile aux couleurs sombres et unies) est ici un vrai plus en terme de sobriété et de discrétion.

Pour avoir changé d’endroits au moins 4 fois, sachez qu’il se glisse dans n’importe quel espace un tantinet exigu. Vous ne savez jamais exactement de quelle taille de chambre vous allez disposer. N’ayez aucune inquiétude, ce lit passe partout, tout en conservant une parfaite stabilité grâce à sa structure en forme de trapèze (base large et côtés inclinés).

Le matelas, d’une épaisseur de 3 cm, semble offrir un confort propice à de bonnes nuits de sommeil, comme nous avons pu le constater avec notre fille. Quant au tissu au contact de l’enfant, il porte bien sûr le label Oeko-Tex, garantissant l’absence de substance nocive pour la santé de l’enfant.

Il est également important de noter que la housse du matelas et le tissu du lit peuvent être retirés pour un lavage en machine. Pour des produits nomades tels que celui-ci, c’est indispensable.

En résumé, le lit de voyage light de BabyBjörn s’est avéré pratique et solide. Et qui plus est : esthétique.

Reste le prix bien sûr. L’achat d’un produit tel que celui-ci mérite réflexion, en espérant que 613 grammes vous aura un peu aidé dans votre prise de décision.

Référence produit, testé pour vous :

Lit de voyage light BabyBjörn (219 euros).

Où en trouver :

Boutiques spécialisées et sites e-commerce.

Share

5 Responses to ‘Chapitre IV : revelation’

  1. MamanSuisse dit :

    ah cool,
    tu n’aurais pas une photo où on te voit le porter plier pour qu’on se rende compte de son emcombrement?

  2. 613 grammes dit :

    Je n’ai pas de photo en situation. En revanche, je t’invite à consulter l’article précédent dans lequel se trouve un lien vers une démo produit. Tu te rendras bien compte de l’encombrement, que ce soit pour un homme ou pour une femme.

  3. Mita dit :

    Merci pour le lien… On pouvait douter mais la démonstration est probante!
    Merci 613 grammes pour toutes ces nouveautés et bonnes idées…
    Une grand mère convaincue!

  4. Mel dit :

    En effet ma belle soeur ne jure que par ce lit d’appoint babybjorn pour son poid, installation et désinstallation !
    J’hésite malgré tout encore avec le traveller Phil & Teds. Quelqu’un connait ? http://bebe.eveiletjeux.com/Produit-160115/lit-pliant-traveller-noir.htm#
    Merci
    A+

  5. Mel dit :

    Oups j’avais pas vu le chapitre 3 ! Autant pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>