C’est la lutte finale !

Posted by alex 1 Comment
DSC08511

Combattre l’apparition des vergetures pendant la grossesse est une lutte de tous les jours, et ce pendant au moins 9 mois.

Il faut idéalement hydrater sa peau que l’on soit enceinte ou pas. Ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que vous allez naturellement vous crémer avant, pendant et après la grossesse.

Conseil de 613 grammes : 2 applications par jour pendant la grossesse (matin et soir).

Il est possible de prévenir (ou diminuer) l’apparition de vergetures grâce à différentes crèmes. Votre type de peau donnera ensuite le ton…

Lorsque vous posez la question à une dermatologue, il y a de fortes chances qu’elle vous conseille ‘the best of the best’, à savoir : l’huile Tonic de Clarins. Vous, bonne élève, commencez les applications. Sauf qu’à ce rythme là, vous finirez très huilée certes, mais aussi très ruinée.

Vous décidez, dès lors, d’en revenir aux bonnes vieilles méthodes : l’huile d’amande douce que vous pouvez normalement acheter dans toutes les pharmacies.

Si au bout d’un moment, vous souhaitez varier (ou arrêter l’huile parce qu’il fait 30 degrés dehors et que tout ça, ça commence à faire beaucoup de gras…), 613 grammes vous conseille d’acheter en grandes surfaces le lait hydratant ‘peaux très sèches’ du Petit Marseillais (au karité, amande douce et huile d’argan). Elle fonctionne parfaitement.

Enfin, une dernière marque qui m’avait été conseillée (et offerte, merci Caro !) : le pot de pur beurre de Karité (Institut Karité).

En bout de course, lorsque vous commencez vos cours de préparation à l’accouchement, vous n’êtes pas à l’abri de tomber sur une sage-femme qui vous parlera de la marque Weleda pour les vergetures, le périnée et j’en passe…

Vous pensez à d’autres marques ou d’autres textures ?

Une dernière chose : il y a des hommes qui disent que ces traces de l’enfantement laissées sur le corps d’une femme sont terriblement émouvantes. Oui, ça existe. Mais ça se passe quand même entre vous… et vous.

Référence produit, testé pour vous :

- Huile Tonic Clarins (environ 45 euros).

- Huile d’amande douce (environ 10 euros).

- Lait hydratant Le Petit Marseillais (environ 5 euros).

- Le pur beurre de Karité – Institut Karité (environ 36 euros).

- Huile anti-vergetures – Weleda (environ 20 euros)

Où en trouver :

Boutiques, grandes surfaces, internet et pharmacies.

 

 

Share

One Response to ‘C’est la lutte finale !’

  1. Mel dit :

    En effet, cela fait bientôt 9 mois que je me tartine matin et soir, j’ai commencé par l’huile Tonic Clarins, puis l’huile 9 mois de chez Nature et Découverte, puis l’huile Natessance, puis toutes les huiles d’amande douce vierge que fournissent les pharmacies … pour m’entendre dire par mon dermato hier après-midi : vous perdez votre temps et votre argent avec tout ça : il n’existe aucun traitement préventif contre les vergetures … Horreur malheur ? Je suis rentrée à la maison Dé-Gou-Tée !
    Personnellement, je continue les massages huileux quand même car je trouve que c’est une excellent moment de relaxation mais j’ai quand même un peu les boules !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>